Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

Si jamais... Sophie Etienbled

Si jamais... Sophie Etienbled

         Si jamais tu me suivais, Lila, sache que je n'ai à te donner que la faim, la fatigue, le manque. Je ne te promets point de toit sur nos cheveux mêlés mais le rideau des forêts qui se dépliera pour abriter notre intimité. Nous nous aimerons sous les drapés violets qui habillent les cieux moribonds.

Si jamais... Sophie Etienbled

Mes bras tenteront vainement de t'isoler du froid qui perfore la peau par les nuits blanches quand les perles de givre reflètent à loisir l'indifférence de milliers d'étoiles mourantes.

Si jamais... Sophie Etienbled

Nous étancherons nos soifs aux cascades glacées qu'alimentent les pluies. Et quand l'été avaricieux se plaira à les tarir, nous suivrons la piste aride qu'empruntent les serpents et les cerfs.

Si jamais... Sophie Etienbled

         Au bout de matins perdus, nous nous échouerons sur de sombres plages vides, battues par des mers glauques, où tourbillonnent les cris désespérés des mouettes affamées de néant.

Si jamais... Sophie Etienbled

Pourtant, je te l'affirme, au bout de toutes nos errances, le soleil se lèvera, blessant nos yeux fatigués mais vivants.

 

Extrait de "Ecoute le vent" in "Tous les êtres aimés"

Si jamais... Sophie Etienbled
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article