Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

"La Route" dans "Tous les êtres aimés" extrait

"La Route" dans "Tous les êtres aimés" extrait

         Dans sa tête résonnait le roulement hypnotique des la mer qui berçait les galets tapissant la plage trente mètres plus bas. La mer est plus traîtresse que le cœur des hommes. Elle engloutissait jusqu'à l'ombre des marins qui croyaient la dompter, distribuant veuves et orphelins autour de cénotaphes.

"La Route" dans "Tous les êtres aimés" extrait

         A l’issue de l’ultime tournant la route stoppait. Et le brouillard se déchira.  Le soleil couchant éclairait le sommet de la falaise, île verte et blanche surmontant  le gris opaque d’un monde inférieur plongé dans le coma. Il se frotta les yeux, comme au sortir d’un mauvais rêve et jeta un regard anxieux aux alentours. Elle était là, silhouette menue se détachant sur un bleu improbable jailli de nulle part. Près, trop près du bord abrupt.

                     Sophie Etienbled

"La Route" dans "Tous les êtres aimés" extrait
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article