Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

Extrait de Théopolis Cité perdue BISOU le chat

Extrait de Théopolis Cité perdue   BISOU le chat

         Tout en conduisant sa Polo bleue sur la route de Pépin, Véronique tentait de se raisonner. Elle aurait dû s'arranger pour être là plus souvent, partager des moments avec Thomas. Il aimait depuis toujours les randonnées, mais le week-end, quand elle était libre, elle était de plus en plus souvent réticente à se bouger : "Vas-y sans moi, je suis fatiguée". La fatigue a bon dos, songea-t-elle, sûr que c'est ce que se dit Thomas, prétexte facile. Depuis peu d'ailleurs il avait fini par en prendre son parti, il s'était trouvé des compagnons de marche avec lesquels il partait en excursion le mercredi après-midi ou le week-end.

         "Ca ne te fait rien de rester seule à la maison ?" s'était-il informé tendrement la première fois. "Non, t'inquiète, et puis j'ai Bisou pour veiller sur moi.", avait-elle répondu, vaguement soulagée de le voir partir. "Tu parles d'un gardien, en effet je peux partir tranquille, sûr que la vue de ce Bouddha sur canapé aux griffes noyées au bout de ses pattes boudinées impressionne l'ennemi !"

Extrait de Théopolis Cité perdue   BISOU le chat

Tous deux avaient éclaté de rire et c'est avec une molle conviction que Véronique avait pris la défense de son chouchou dodu : "Espèce de jaloux, et si ça nous plaît à nous de squatter le canapé toute la sainte journée, va prendre l'air et tu auras de quoi nous raconter ce soir !"

         N'empêche qu'elle se sentait vaguement coupable de la distance qui s'installait entre eux, d'autant qu'elle savait bien que la situation avait empiré avec la mort de son frère, alors que Thomas s'était montré exemplaire en la circonstance. Et maintenant la maladie de sa mère venait encore compliquer le tout. Basta! Elle approchait d'Aiglun, Digne n'était plus qu'à dix minutes de route, il était temps de laisser de côté les soucis personnels et de se consacrer au travail qui l'attendait.

Extrait de Théopolis Cité perdue   BISOU le chat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article