Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

Enfance perdue André Frénaud

Enfance perdue  André Frénaud

J'ai laissé mon enfance dans les sentiers,

Je l'ai cachée de buisson en buisson.

Petit rêveur qui voulait se perdre peut-être,

pour que, toujours enfant, il retrouvât un jour

en jouant avec les pierres

toute l'émotion tapie.

Enfance perdue  André Frénaud

         Mais c'est un homme qui revient...Il regarde les touffes, en vain il respire les fumées... En vain le même gravier dans les allées, le papillon qui tremble fidèle au bord des choux, toutes les haies d'autrefois, le petit bois, tous les chemins des champs... Ce sont les traces d'un mort trop violemment vivant pour qu'il puisse maintenant s'y reconnaître.

Enfance perdue  André Frénaud

 

         ... Je me souviens du froid, du cabri que nous apportions pendant le repas énorme des parents, quand le dessous du plat faisait entendre une chanson enchantée... Dans le soir où j'avais peur, dans le matin où j'étais bien, avec les chats qui se jettent par tous les trous, à la recherche de coquillages vides, penché sur la terre des journées entières, j'ai égaillé par là ma vie, mille rivières enfouies que l'eau d'une larme ne réveillera pas.

Enfance perdue  André Frénaud

J'ai perdu mon enfance par les sentiers de ce pays ancien.

Enfance perdue  André Frénaud

  Les paupières creusées, sous la terre, peut-être me remplira à nouveau la musique bien-aimée.

5-6février 1955

André Frénaud, Il n'y a pas de paradis

Enfance perdue  André Frénaud
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article