Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

LES GAZELLES Saint-Exupéry

LES GAZELLES  Saint-Exupéry

         Nous les enfermions dans une maison de treillage, en plein air, car il faut aux gazelles l'eau courante des vents, et rien, autant qu'elles, n'est fragile. Capturées jeunes, elles vivent cependant et broutent dans votre main. Elles se laissent caresser, et plongent leur museau humide dans le creux de la paume. Et on croit les avoir apprivoisées. On croit les avoir abritées du chagrin inconnu qui éteint sans bruit les gazelles et leur fait la mort la plus tendre...

LES GAZELLES  Saint-Exupéry

Mais vient le jour où vous les retrouvez, pesant de leurs petites cornes contre l'enclos, dans la direction du désert. Elles sont aimantées. Elles ne savent pas qu'elles nous fuient. Le lait que vous leur apportez, elles viennent le boire. Elles se laissent encore caresser, elles enfoncent plus tendrement leur museau dans votre paume... Mais à peine les lâchez-vous, vous découvrez qu'après un semblant de galop heureux elles sont ramenées contre le treillage. Et si vous n'intervenez pas, elles demeurent là, n'essayant même pas de lutter contre la barrière, mais pesant simplement contre elle, la nuque basse, de leurs petites cornes, jusqu'à en mourir (...)

LES GAZELLES  Saint-Exupéry

     Ce qu'elles cherchent, vous le savez, c'est l'étendue qui les accomplira.

LES GAZELLES  Saint-Exupéry
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article