Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

L'archipel des lärmes Camilla Grebe

L'archipel des lärmes  Camilla Grebe

         De 1944 à nos jours quatre générations de femmes affrontent le mystère de "l'Assassin des bas-fonds" et le machisme qui paralyse leur vocation au sein des forces de police suédoises.

         Elsie, Britt-Marie, Hanne, Malin, toutes travaillent dans les services de police selon les possibilités offertes aux femmes à leur époque.

Elsie est auxiliaire de police dans les années quarante,  Britt-Marie assistante de police judiciaire dans les années soixante-dix, Hanne profileuse dans les années quatre-vingt et Malin enquêtrice de nos jours.

Toutes elles croisent le chemin d'un tueur effrayant qui frappe à intervalles éloignés (1944, 1974,1985, 2019) selon le même rituel abominable : il cloue les mains de jeunes femmes qu'il a violentées sur le plancher de leur appartement sans qu'on comprenne comment il est entré. Le laps de temps entre le premier et les derniers crimes semble rendre improbable l'hypothèse d'un même auteur, pourtant le scénario se répète !     

    La résolution de l'intrigue est à la hauteur de ce que l'on peut en attendre avec rebondissements imprévus mais psychologiquement bien menés.

 

         Ce qui donne, à mon sens, une plus grande profondeur au roman de Camilla Grebe est la place accordée aux femmes et aux désillusions qui les attendent sur le plan privé et sentimental tout autant que les obstacles qu'elles rencontrent dans leur vie professionnelle.. D'autant plus que certaines femmes, qui ont réussi à gravir malgré tout les échelons de la hiérarchie, ont intégré ce mode de pensée discriminant et n'hésitent pas à l'appliquer à leurs subordonnées ! (cf la cheffe Bodil page 410)

Comment trouver sa place, comment s'épanouir dans un monde d'hommes ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article