Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etienbled-sophie.over-blog.com

Blog littéraire : A la découverte de mes écrits et mes coups de cœur ou de gueule.

DESSINE-MOI UNE VIE 4

Le dessin de couverture est l'oeuvre de l'artiste normand Marc Percheron.

Le dessin de couverture est l'oeuvre de l'artiste normand Marc Percheron.

Le roman se déroule en majeure partie aux confins de la Normandie et de la Picardie, à Eu, "ville royale" !

Marion, l'héroïne qui en est originaire, doit y revenir et à cette occasion loge dans les anciennes écuries du château transformées en auberge de jeunesse.

DESSINE-MOI UNE VIE 4

 

            A dix heures moins le quart j'attendais déjà devant la porte. Je n'avais guère fermé l'œil de la nuit cherchant désespérément à mettre de l'ordre dans toutes les données qui m'avaient été livrées sans que j'aie eu l'impression d'y avoir le moins du monde été préparée. J'appréhendais déjà cette nouvelle journée et son lot de peines et de noirceurs.

DESSINE-MOI UNE VIE 4

            Comme pour signifier que le ciel était au diapason, il faisait un temps normand, c'est-à-dire qu'une petite bruine s'insinuait entre ciel et terre et que l'humidité mordait sournoisement corps et esprits. Je contemplais machinalement le petit bâtiment qui abritait les fontaines quand mon regard capta une présence. Mais ce n'était pas l'étrange femme aux cheveux longs, celle qu'inconsciemment j'attendais sans doute, que je vis apparaître. C'était un gros chien jaune, qu'on devinait âgé, qui venait en trottinant à ma hauteur. Je regardai l'animal, perplexe.

Pour se rendre à l'auberge de jeunesse, Marion passe auprès de l'imposante collégiale Notre-Dame,dressée à l'emplacement où au XIIème siècle vint se perdre un certain Laurent O'Toole

Pour se rendre à l'auberge de jeunesse, Marion passe auprès de l'imposante collégiale Notre-Dame,dressée à l'emplacement où au XIIème siècle vint se perdre un certain Laurent O'Toole

        

            Ce fut toujours en apesanteur que je demandai à Philippe de me déposer sur la place de la Collégiale Notre-Dame. Je savais son désarroi, mais dans l'état où j'étais, encore une fois je ne pouvais rien pour lui. Il me fallait d'abord recoller les morceaux de mon esprit brisé.

            Je n'entrai pas dans l'église, je m'assis sur les marches. Je réalisai alors que j'avais toujours la main refermée sur l'enveloppe que m'avait remise Darras. Nous étions dans un tel état second que ni Philippe ni moi ne nous étions interrogés à son propos ! Elle était cachetée, mais sans inscription sur un éventuel destinataire ou sur son contenu.

 

Les jardins du château et la roseraie sont aussi un lieu de refuge pour Marion.

Les jardins du château et la roseraie sont aussi un lieu de refuge pour Marion.

             Contrairement à mes craintes, le sommeil m'avait happée comme un trou noir ; sans doute fut-il peuplé de cauchemars car j'en sortis hébétée, mais aucun relent ne parvint à en émerger à l'aube quand je repris conscience. L'idée seule d'ingérer un aliment me soulevait le cœur et je n'éprouvais nulle envie de rencontrer des congénères. Parler aurait été au-dessus de mes forces.

            Je sortis donc discrètement de l'auberge de jeunesse et mes pas me menèrent vers le parc du château. Malgré l'heure matinale il était ouvert. Je me glissai dans les allées aux dessins géométriques et leur ordonnancement apaisa le trouble de mon esprit. Les roses qui s'éveillaient dans la douceur aurorale imprégnaient l'air du parfum des fins d'été. Je ne les ai jamais aimées que comme cela : de loin, dressées sur leur longues tiges, laissant croire qu'on pourrait les discipliner tandis qu'elles s'offrent aux caresses du vent et s'abreuvent au profond de la glaise. Je les détestais en bouquet, traîtresses toujours promptes à déchirer de leurs épines les doigts qui les assemblent. Je souris en songeant que j'avais avoué cela à Olivier hier, alors qu'il désirait m'en offrir comme nous passions devant l'étal coloré d'un fleuriste.

‒ Tu es vraiment unique, Marion.

DESSINE-MOI UNE VIE 4
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article